Comment éduquer un chiot ?


éducation chiot

Vous venez d’accueillir un petit chiot Labrador chez vous et vous vous posez désormais une série de questions relatives à son éducation : quand commencer le dressage, comment récompenser ses progrès ou à l’inverse comment le punir efficacement ?

Passion Canine vous donne dans cet article toutes les clés pour réussir le dressage de votre chiot.

 

Quand commencer l’éducation du chiot ?

Quelle que soit la race de votre chien, démarrez son éducation le plus tôt possible.  Le type d’éducation donné à un chiot varie d’un maître à un autre. Certains auront été dressés de manière stricte, d’autre de manière plus souple. L’important reste la transmission d’enseignements majeurs à son chiot :

  • La propreté : sortez votre chiot le plus fréquemment possible. Ceci lui permmettra de comprendre qu’il doit se soulager à l’extérieur de votre habitation. Récompensez-le dès qu’il s’exécute par la voix et/ou des caresses.
  • L’obéissance : repétez souvent des mots courts pour lui donner un ordre. Par exemple “assis” ou “couché”. Pour ce type d’apprentissage, faites des séances de 15 minutes environ par jour pour ne pas lasser votre chiot.

 

Récompense et punition : comment agir avec un chiot ?

Savoir récompenser un chiot ou le punir est primordial pour réussir son éducation.

Comment récompenser efficacement un chiot ?

Pour qu’elle soit efficace, la récompense du chiot doit être significative. Vous pouvez par exemple féliciter votre chiot Chihuahua avec une intonation de voix chaleureuse, avec des caresses et avec quelques fraindises occasionnellement.

Les friandises ne doivent pas être utilisées systématiquement afin que votre chiot conserve son poids de forme idéal.

 

Comment punir efficacement un chiot ?

La punition doit quant à elle intervenir sur le fait. Inutile de punir votre chiot pour une action passée car il ne comprendrait pas votre attitude et cela pourrait être une cause d’anxiété pour lui.

Pour punir un chiot, vous pouvez par exemple le saisir par la peau du coup et le secouer légèrement. Cet acte est une reproduction du comportement maternel. Lorsque le chiot montre une posture de soumission, cela signifie qu’il a compris. Vous pouvez donc mettre fin à la punition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *