Gestation chien : 3 questions sur la mise-bas chez la chienne


Comment aider une chienne en fin de gestation ? Comment lui apporter les bons soins au moment de la mise-bas ? A quel moment faut-il s’inquiéter et appeler le vétérinaire ? Voici les réponses à 3 questions que vous vous posez, afin que vous soyez prêt le jour J et que tout se passe bien pour votre animal, les chiots… et vous !

Quels sont les signes avant-coureurs de la mise-bas chez la chienne ?

Même si cela varie beaucoup d’un animal à l’autre, pour reconnaitre la fin de la gestation chez le chien on peut être attentif à plusieurs signes :
– refus des repas
– baisse de la température rectale d’1 degrés environ la veille de la mise-bas (cela est également valable dans le cadre de la gestation chez la chatte), qui passe de 38,5 °en temps normal à 37°.
– possible montée de lait
– recherche d’un coin tranquille et isolé où faire son nid
– perte d’un bouchon muqueux 24 h avant la délivrance

3 questions pour en savoir plus sur la gestation chez la chienne

3 questions pour en savoir plus sur la gestation chez la chienne

Comment faciliter le travail ?

La nature doit suivre son cours : vous n’aurez rien à faire pour faciliter le travail de votre chienne, hormis la laisser au calme. La durée du travail peut varier d’une chienne à l’autre et également en fonction du nombre de chiots que compte la portée, cela peut aller jusqu’à 24 heures. Dans ce cas-là il faudra être bien présent auprès de l’animal, afin de vérifier que tout se passe bien et que les contractions mènent bien à l’expulsion d’un chiot. Si au bout d’une heure il ne se passe rien : il faudra faire appel au vétérinaire qui avisera s’il faut intervenir ou pas.

Que faire si la chienne ne déchire pas la poche qui contient le chiot ?

Normalement l’instinct de la chienne va lui dicter sa conduite face à ces naissances. Mais pour certaines chiennes et particulièrement lorsque c’est une première portée, elles peuvent se retrouver démunie face à cela et ne pas savoir quoi faire.

Si elle ne déchire pas la poche et ne lèche pas le chiot pour stimuler sa respiration et le nettoyer des membranes, il faudra que vous l’aidiez et lui montriez comment procéder :
– ouvrez la poche,
– prenez le chiot dans vos mains et frottez-le énergiquement avec du papier absorbant ou un tissu propre jusqu’à ce qu’il respire correctement (ouvrez lui délicatement la gueule pour vérifier que ses voies respiratoires sont complètement dégagées).

Pour en savoir plus :
Le réflexe premier chez la chienne est de manger le placenta des bébés. Ce geste est tout droit hérité des premiers chiens sauvages qui pour protéger leur portée, faisait disparaitre la preuve des nouvelles naissances. Malheureusement cela peut engendrer des diarrhées chez certaines bêtes, donc dans le doute : évitez qu’elle ne le mange.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *